Eric Paris

La Touques

8 février 2010


La Touques en 1ère catégorie dans sa partie amont dans l’Orne offre des radiers avec une alternance de mouilles. C’est une rivière large de 4 à 6 mètres, elle serpente dans une vallée très verdoyante, aux berges dégagées ou boisées suivant le secteur.

Au fur et à mesure que l’on s’approche du Calvados, la rivière s’élargit passant de 6 à 12 mètres environ avec une profondeur de plus en plus importante. La pêche en wading est nécessaire par endroit. La population de farios de souche n’est pas également réparties sur tout son cours et l’ombre est encore présent par tronçons sur la partie basse de la rivière.

Les truites de la Touques sont grasses et combattives. Suivant la saison, les éclosions y sont régulières et denses dont celle de la mouche de mai qui se maintient assez bien. Dés le mois d’avril si la météo est bonne, les poissons sont prenables en sèche. La taille moyenne des truites est de 27 cms avec de nombreux sujets de 40 cms et plus.

Le fond caillouteux à la végétation aquatique dense contient une grande diversité d’invertébrés. Du printemps à l’été, la période de la mouche de mai, ainsi que les insectes terrestres et sedges, vous permettront de faire monter de gros sujets. Cette rivière très régulière en éclosion vous permettra d’obtenir de belles journées et coups du soir, dés début mai jusqu’à la fermeture en septembre.

La pêche se pratique en no-kill avec mouches sans ardillon. Suivant le secteur à pêcher, prévoir une canne de 7′ à 9′ pour soie de 3 à 6.
Waders et épuisette recommandés. Les lunettes polarisantes vous apporteront plus de confort. Accès faciles aux parcours.

Publié dans Pêcher en Normandie | Commentaires (0)

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire